17 novembre 2005

Ah! la perfection

Si j'écoutais la perfectionniste en moi, j'écrirais ici tous les jours. Je reciterais autant sur les futilités et le sérieux de ma vie quotidienne que sur les exploits et les flops de mes projets brico ou les tentatives culinaires réussis ou non qui mijotent dans mes chaudrons. Mais la réalité d'aujourd'hui en a décidé tout autrement. Le retour d'un rythme de vie normal nécessitait un réajustement et un réapprivoisement de mon emploi du temps. D'abord, vivre de nouveau la frénésie des matins et des après-midi de semaine dans le métro fut tout un choc. Rapidement, cependant, j'étais soulagée d'enfin me retrouver entourée de gens, n'importe quelles gens. Être entourée point. J'en suis même à m'attendrir de la présence d'une personne qui d'ordinaire m'aurait tapé sur les nerfs. Bon, j'en conviens, c'est assez temporaire comme attitude.  Mais pour le moment, ça fait du bien, alors j'en profite.
Donc, de toute évidence, je n'ai pas écouté la perfectionniste en moi, puisque je n'ai pas écrit ces derniers jours. Pas parce que j'en n'ai pas envie, au contraire... mais parce que j'ai un équilibre à préserver. De moins en moins les obsessions et les extrêmes, je vous en prie. J'ai ainsi d'autres projets à découvrir et à cultiver. Et pour pouvoir venir ici vous les partager, il faut bien que je commence par les réaliser!
Elle est presque tout à fait révolue l'époque où je me poussais à bout, peu importe les enjeux. Aujourd'hui, j'ai envie de recevoir au jour le jour ce que m'offre la vie. Ce que m'offre ma vie. Celle que je choisis moi-même de vivre, sans l'influence de souffrances ou de dépendances...
À plus tard cette semaine...

Posté par Alazia Poo à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Ah! la perfection

Nouveau commentaire