25 décembre 2005

Les Fêtes

Ce ne sont pas les changements ni les bouleversements qui ont manqué. Je m'explique difficilement cette absence. Peut-être ne nécessite-t-elle justement aucune explication. Faut bien en profiter quand ça arrive. Les explications et analyses continuelles à la longue, on en a marre.Matin de Noël, donc. De toute la famille, je suis seule éveillée, assise à la grande table de la salle à manger. Le contraire m'aurait étonnée. Mon corps subit encore les élans d'adrénaline des dernières semaines. Boulot, contrats, cadeaux, ça m'en faisait... [Lire la suite]
Posté par Alazia Poo à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 décembre 2005

Hiberner

N’est-il pas facile de se confiner dans le confort douillet de son chez-soi tout l’hiver, et de mettre notre isolement sur la faute du froid, des vents, et des trottoirs enneigés et glacés? Notre solitude ne nous paraît-elle pas moins chronique, moins personnellement et intimement imprégnée en nous? Nécessairement, on s’imagine que tous font de même. La main plongée dans le bol de maïs soufflé, on arrive presque à oublier qu’à la fin du film, on n’aura personne à qui parler, tandis qu’ailleurs, dans le confort d’un autre salon, sur un... [Lire la suite]
Posté par Alazia Poo à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]