18 janvier 2006

Taire ou ne pas taire le trouble

Dans les montagnes russes, tantôt on crie, tantôt on retient son souffle. On a peur, puis on se sent soulagé. Le trouble est ainsi fait. De haut, de bas, de sinuosités insoupçonnées. Un jour, il nous crie au visage, on trouve à peine l'énergie de suivre son rythme. Le jour suivant, on ne le perçoit plus, mais on sent qu'il se cache, on ne sait pas ce qu'il mijote, ce qui nous attend au bas de la montagne. Dans mon cas, inutile de poser la question. Que j'ignore le trouble ou non,  qu'il m'entraîne vers le haut ou le bas, je ne le... [Lire la suite]
Posté par Alazia Poo à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2006

Si loin, si proches

J'ai longtemps pensé que je pouvais tout dire, et que quoi que je pense, quoi que je fasse, l'opinion qu'ont certaines personnes de moi ne changerait jamais. Seulement, davantage maintenant qu'avant et pendant le trouble, je ressens de curieux malaises dans mes conversations. Je n'arrive pas encore à saisir ce dont il s'agit. Je crois sincèrement qu'avec certains, j'étais sur une meilleure longueur d'ondes quand je m'efforcais de leur plaire et que je taisais un peu trop qui j'étais. Plaire à tout le monde, à n'importe quel prix.... [Lire la suite]
Posté par Alazia Poo à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2006

Vendredis gâteries

Tout à l'heure, j'ai franchi la porte de mon appartement, ai déposé mes paquets, et puis, ça m'a frappée. Depuis plusieurs semaines, voire des mois, je me gâte systématiquement les vendredis après-midi avant d'entrer chez moi. Sur l'avenue du Mont-Royal, je marche plus lentement. Les vitrines de livres, de cd et de magazines me séduisent. J'entre à la pharmacie me procurer le produit dernier cri en soins de beauté, sans regarder le prix. Mon ipod reste bien au chaud dans mon sac, car je n'ai pas envie de m'isoler du reste du monde.... [Lire la suite]
Posté par Alazia Poo à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]